MARIE NIGOUL - MICHEL LABORDE

Notre projet a pour base la rencontre de deux photographes ayant des démarches différentes, l'une est une "créatrice" qui multiplie les recherches en utilisant plusieurs médiums, l'autre est plus tourné vers le reportage, la recherche de l'instant décisif.

 

Notre idée a été de réunir un cerveau gauche et un cerveau droit en les faisant "errer" ensemble au gré de nos cheminements intellectuels et émotionnels.

 

L'errance a de nombreux visages, elle revêt différentes formes, elle peut être perte de soi même et aussi quête d'autre chose, d'un autre lieu.

 

Extraits de cette errance partagée.